Ouidah, Le Musée

La Fondation Zinsou, lieu d’exposition pour les artistes contemporains, a vu son action se renforcer et s’élargir, depuis juin 2005, tout en se maintenant aux standards internationaux de manière à rayonner au delà même des frontières du continent.

Parallèlement aux activités d’exposition de la Fondation Zinsou, la création d’une collection permanente s’est révélée essentielle pour contribuer à la préservation du patrimoine artistique africain, sur la terre de ses origines. Conserver l’art contemporain en Afrique, aujourd’hui, est fondamental face à une délocalisation des créateurs qui répond à un marché de l’art quasiment inexistant sur le continent. Face à ce constat, la famille Zinsou, passionnée d’art, a collectionné les œuvres contemporaines africaines, éclairée par un engagement esthétique et culturel.

Cette collection a servi de point de départ au projet qui avait été évoqué dès l’ouverture de la Fondation Zinsou, il y a huit ans : la création d’un musée d’art contemporain en Afrique.

Ce projet a vu le jour, grâce à l’engagement d’une famille, d’une équipe et de leurs nombreux soutiens et mécènes.

Dans un bâtiment historique de la ville de Ouidah, la villa Ajavon, le musée a ouvert ses portes au mois de novembre 2013, accueillant une première exposition, « Focus sur la collection« , qui a permis de découvrir 13 artistes, représentant 9 pays d’Afrique.

Pourquoi un musée ?

La culture est un droit et ne peut ni ne doit être considérée comme un luxe. Il est primordial, aujourd’hui, de permettre aux enfants et aux adultes du Bénin d’avoir un accès à la culture. Le musée est une proposition ouverte à tous, qui va à la rencontre des populations. Quatre millions de personnes ont visités les expositions de la Fondation Zinsou à Cotonou depuis 8 ans.

Il faut doter l’Afrique d’un lieu emblématique de sa création. Le Musée du Caire ou l’IFAN à Dakar sont des noms qui résonnent mais qui évoquent l’Histoire ; l’Afrique est dépourvue de musée qui incarne la contemporanéité. La création d’un musée à Ouidah a pour but de donner une nouvelle visibilité au continent comme un véritable acteur du monde de l’art. Il peut aussi permettre aux personnes extérieures d’avoir un nouveau regard sur une partie du monde qui n’est, trop souvent, sous les feux des projecteurs, que lorsqu’il s’y produit des évènements terribles.

Le musée est l’outil fondamental pour donner à voir la création de notre continent à notre époque, pour faire dialoguer la culture moderne et contemporaine avec le public béninois d’aujourd’hui en créant un espace de partage ancré dans le quotidien.

La sensibilisation des enfants à la question du patrimoine reste l’un des domaines de prédilection de la Fondation Zinsou. Dans cet optique elle a mis en place un lieu gratuit d’expositions à Cotonou, l’accompagnement des écoles, dans les expositions, par une équipe large de médiateurs culturels, la mise en place du bus culturel gratuit qui vient chercher les classes et les ONGs gratuitement, l’édition de livrets pédagogiques distribués à chaque enfant, la création des «Petits Pinceaux» l’atelier d’initiation aux pratiques artistiques, le réseau de Mini-Bibliothèques mis en place depuis 2009…

Ces différentes activités ont permis de toucher plusieurs millions de personnes issues de public variés, dans un pays où la question de l’investissement culturel reste très sensible, face aux urgences humanitaires et aux problématiques de développement.

Notre philosophie est celle de faire bénéficier les citoyens, enfants et adultes de leur patrimoine (le travail sur la mémoire), mais aussi d’éveiller les consciences sur le monde qui nous entoure (les interventions d’artistes dans des ateliers et dans les espaces publics), de réveiller les sens par des actions artistiques dans le quotidien (le programme Dansons Maintenant !) et d’inscrire la culture artistique dans la perspective de développement de notre société dans le monde (le musée de Ouidah).

La Villa Ajavon

La villa Ajavon, datée de 1922, est l’un des témoignages majeurs de l’élaboration d’un langage architectural original, nourri de syncrétisme : le style afro-brésilien. Elle est également le reflet de la transformation urbaine, économique et sociale d’une ville côtière africaine après l’abolition de l’esclavage.

LaVillaAjavon©SarahLigner
OuidahLeMuseee©JDB

©Jean-Dominique Burton

Ouidah le Musée @JDBurton

©Jean-Dominique Burton

Mecenes_0000_ORYX_ENERGIES_VERTICAL_CMYK copie
Mecenes_0001_Logo Sotheby's
Mecenes_0002_Logo SO.BE.MA.P
Mecenes_0003_Logo SCIL_original
Mecenes_0004_Logo Novotel
Mecenes_0005_Logo Necotrans_original
Mecenes_0006_Logo Isocel
Mecenes_0007_Logo Havas
Mecenes_0008_Logo Colas Afrique
Mecenes_0009_Logo BV Shipping(2) copie
Mecenes_Logo Amb.France
Mecenes_Logo-air-france