WAX STORIES – Histoire de Pagnes

Le Wax est utilisé de nos jours pour confectionner des tenues traditionnelles, pour porter les enfants au dos, mais également pour décorer la maison ou pour créer des tenues sportswear. Le Wax est plus que jamais à la mode ! Considéré parfois comme rétro par la jeune génération africaine, parfois inconnu aux yeux des autres continents, il est aujourd’hui de plus en plus valorisé par des créateurs dynamiques et devient « branché », en Afrique et ailleurs.

C’est à la fin du 19ème siècle que le Wax a fait son apparition en Afrique. Aujourd’hui, il fait partie intégrante de la vie quotidienne et tout le monde s’accorde à dire qu’il est un des symboles de l’« identité » africaine.

Si les pagnes sont à l’origine des tissus fabriqués aux Pays-Bas et en Angleterre, d’inspiration indonésienne, leur valeur, en Afrique, vient des histoires créées par les Nana Benz du Togo et d’Afrique de l’Ouest. Ces Nana Benz ont inventé des slogans inspirés des motifs du Wax qu’elles vendaient. Aujourd’hui encore, elles continuent d’en inventer de nouveaux, que les clientes adoptent rapidement. C’est tout un langage iconographique qui s’est créé, fait de symboles, de couleurs, de slogans…

On offre le pagne pour la dot, on le transmet en héritage à ses enfants, on l’utilise comme outil de communication au sein des familles.

Présents depuis les origines, certains motifs dits « classiques » sont devenus des incontournables, grâce notamment au succès de leurs messages.

Véhiculés de manière orale, les noms donnés aux motifs Wax résistent au temps et font véritablement partie du patrimoine. Il est aujourd’hui devenu essentiel de les recenser afin de les inscrire dans la mémoire collective.

“Wax Stories” n’a pas vocation à faire un recensement exhaustif du sujet, sachant qu’un même motif peut avoir une signification différente dans chaque pays, en français, en anglais, mais aussi en langue locale. Nous avons fait état de quelques uns, que nous avons récolté sur les marchés, avec les Nana Benz, ou en faisant appel aux témoignages. La liste est encore longue…

Et vous ? Parlez-vous le Wax ?

Tous nos remerciements vont à Vlisco et aux commerçantes de Wax Vlisco du marché de Dantokpa pour leur soutien dans la réalisation de ce projet.

#waxstories  #waxisthenewblack

 

Pour télécharger le catalogue Wax Stories

 

Category
En cours